Serge Gainsbourg – Ce mortel ennui (1964)

47 Comments

Leave a Reply
  1. C'est tout aussi mortel à regarder ! Le mec il avait parfois du talent mais là c'est nul ! Bon on peut pas toujours être bon heureusement il a mis de très jolies femmes ça meuble !

  2. À notre serge quel artiste irremplaçable un homme extraordinaire bravo monsieur magnifique carrière inoubliable serge 🤗🤗🤗💖💖❤❤❤❤👏👏👏👏👏👍👍👍👍👍👍🙋‍♀️👩‍👧💖💖💖💖💖💖❤❤❤❤❤❤

  3. Thierry quarroz est un artiste né à la maternité de martlgny j'aime Sarah nin 100 ans de solitude 1938.17.08.2004 lolita des femmes et de ses seins les plus belles femmes seraient victimes de la musique Thierry quarroz

  4. Que ça fait du bien d'entendre de vraies oeuvres.
    Ici, pas de the voice (la plupart des juges se seraient marrés)
    Ici pas de autotune, c'est la vraie voix.
    Ici pas de twerk ni de vulgarité ni gueulerie perpétuelle gratuite sur une musique am f c g.

    Ici et comme tous les styles d'ailleurs, même ACDC!, ici donc comme jusqu a l'avènement du 21 ème siècle, déchéance de l'art entraînant déchéance de l'humanité, ici donc, on trouve:
    Une vraie idée de paroles.
    Des harmonies recherchées.
    De l'élégance( même cet étrange gainsbarre est élégant oui), de l'intelligence et surtout du talent.

    Je regrette le monde avant les années 2000.
    J'aimerais être jeune pour ne pas me rendre compte de la misère culturelle, l'horreur, que subit la chanson ou le rock, et le reste, en France.

    Rdv malheureusement au prochain plat préparé wesh sur un am f c g.

    Mon dieu.

  5. This Deadly Boredom

    This deadly boredom
    That comes over me
    When I'm with you

    This deadly boredom
    That takes hold of me
    And follows me step by step
    The day when I have enough guts
    And enough of you
    To let you drop

    On that day, oh yes on that day, I believe
    Yes I believe
    That
    I
    Will be able to see

    This deadly boredom
    Clear off
    Slyly far from me 
    For sure there is no need to talk
    When horizontal
    But we don't find anything else to talk about
    When vertical

    So to kill the time
    Between loving and loving
    I take my paper and my pen
    And I fill in
    All the 'a's and the 'o's

    One day I'll have to decide
    My love
    To pack my bags
    But I'm afraid that you'll go into the bathroom
    And reach out
    For
    The
    Phenobarbital

    As I don't want any trouble
    With my
    Conscience and your father
    I let it lie

    Ce mortel ennui

    Ce mortel ennui
    Qui me vient
    Quand je suis avec toi

    Ce mortel ennui
    Qui me tient
    Et me suis pas à pas

    Le jour où j'aurai assez d'estomac
    Et de toi
    Pour te laisser choir
    Ce jour-là, oh oui ce jour là, je crois
    Oui je crois
    Que
    Je
    Pourrai voir

    Ce mortel ennui
    Se tailler
    À l'anglaise loin de moi

    Bien sûr il n'est rien besoin de dire
    À l'horizontale
    Mais on ne trouve plus rien à se dire
    À la verticale

    Alors pour tuer le temps
    Entre l'amour et l'amour
    Je prends le journal et mon stylo
    Et je remplis
    Et les a et les o

    Il faudra bien que je me décide un jour
    Mon amour
    À me faire la malle
    Mais j'ai peur que tu n'ailles dans la salle de bains
    Tendre la main
    Vers
    Le
    Gardénal

    Comme je ne veux pas d'ennui
    Avec ma
    Conscience et ton père
    Je me laisse faire!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *